Vous avez lu et aimé mon article sur la peur et vous souhaitez mettre en pratique ses enseignements? Je vous propose ci-dessous d’instaurer une nouvelle routine positive qui va vous apprendre à remercier vos peurs et discuter avec elles

Je me servirai de l’exemple de peur suivant pour que vous compreniez mieux l’exercice: “Je ne suis plus épanoui(e) dans ma relation de couple et je sais au fond de moi que je devrais y mettre un terme pour trouver quelqu’un qui me correspond mieux mais j’ai peur de ne retrouver personne, de finir seule, de ne pas avoir d’enfants.”

Pour commencer

  1. Installez vous dans un endroit confortable où vous pouvez parler à voix haute sans avoir peur d’être dérangé(e)

  2. Asseyez-vous dans une position confortable dans laquelle vous vous sentez bien. Vous allez prendre quelques minutes pour vous relaxer. Respirez profondément et concentrez-vous sur vos inspirations et expirations

  3. Puis une fois que vous êtes suffisamment détendu(e), laissez venir votre peur à vous. N’essayez pas de la combattre ni de la contrôler, laissez-la juste venir à vous avec le flot de pensées et d’émotions qui y sont associées

  4. Une fois que vous avez votre peur en tête, notez mentalement tous les éléments qui composent votre peur: de quelle peur s’agit-il? Dans quelle situation apparaît-elle? Quelles craintes fait-elle ressurgir? Est-ce qu’elle vous rappelle un traumatisme passé? etc.
    Dans le cas présent, vous vous représentez votre rupture amoureuse et vous vous voyez finir votre vie seul(e) sans avoir réussi à retrouver l’amour. Cela vous rappelle la séparation de vos parents et les difficultés rencontrées par votre mère pour vous élever toute seule. Cela vous rappelle également que si vous ne rencontrez personne vous ne pourrez jamais atteindre votre désir le plus cher: celui de créer une famille nombreuse

  5. Ensuite, notez toutes les émotions que cette peur vous fait ressentir (tristesse, colère, frustration, angoisse, etc.).

  6. Dans le cas présent, vous ressentez une profonde angoisse de finir votre vie seul(e). Vous avez une boule dans la gorge qui vous empêche de respirer calmement, votre respiration s’accélère, vous vous sentez de plus en plus fébrile à l’idée de penser que vous allez finir seul(e)

  7. Une fois que vous avez noté mentalement les éléments qui composent votre peur ainsi que les émotions que vous ressentez en pensant à votre peur, prenez quelques minutes pour revenir au calme à l’aide d’une respiration profonde

  8. Ensuite, remerciez votre peur à voix haute. Remerciez-la de vous aider à vous rendre compte des dangers potentiels d’une telle décision.
    Dans le cas présent, remerciez-la de vous mettre en garde contre le danger qui pourrait arriver si vous quittez votre conjoint(e): ne retrouver personne d’autre, finir seul(e) et sans enfant

  9. Puis, expliquez-lui à voix haute toutes les raisons qui font qu’elle n’a pas à s’inquiéter.
    Dans le cas présent, le fait renoncer à votre relation amoureuse actuelle va vous libérer d’un poids et vous permettre de vous recentrer sur vous-même, de prendre plus de temps pour vous, pour vous faire plaisir, pour faire des activités qui vous épanouissent. Cela vous permettra également de faire plus de sorties avec vos amis, votre famille, vos collègues, de vous inscrire à de nouvelles activités pour rencontrer d’autres personnes. En un mot: vous permettre de vous sentir plus épanoui(e) et plus en adéquation avec la personne que vous êtes vraiment. Et une personne qui est épanouie met toutes les chances de son côté pour rencontrer quelqu’un qui lui convient vraiment.

  10. Dites-lui à voix haute qu’à partir de maintenant elle n’a plus de raisons de faire retentir l’alerte « danger » et de vous mettre en garde. Dites-lui que vous souhaitez vous libérer des émotions négatives engrangées. Dans le cas présent, l’angoisse de finir seul(e)

  11. Prenez quelques minutes pour revenir au calme à l’aide d’une respiration profonde avant de clôturer cet exercice

Cet exercice d’écoute et de dialogue avec vos peurs vous permettra petit à petit d’être plus à l’écoute de votre corps et de vos émotions lorsque vos peurs apparaîtront. Cet exercice ne fera pas disparaître vos peurs, il vous aidera à les accepter et à les maîtriser pour vous permettre d’atteindre vos objectifs de vie !

Cet exercice ne dure que quelques minutes alors n’hésitez pas à le répéter chaque fois que vous vous sentez assailli par vos peurs. 

J’espère que cette nouvelle routine vous aura plu et vous aidera à instaurer plus de sérénité et de positif dans votre vie. N’hésitez pas à me partager vos commentaires et retours d’expérience, j’ai hâte de vous lire !

Catégories : Blog

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *